Jean-Luc Mélenchon "ne ferme pas la porte" à une alliance avec Benoît Hamon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-Luc Mélenchon "ne ferme pas la porte" à une alliance avec Benoît Hamon
©capture écran France 2

À suivre

Jean-Luc Mélenchon "ne ferme pas la porte" à une alliance avec Benoît Hamon

Le candidat de "La France insoumise" a notamment promis d'organiser un référendum sur la sortie de l'Union européenne en cas de victoire à l'élection présidentielle.

>>>> À lire aussi : Mélenchon, Hamon, Le Pen : ces candidats qui proposent des usines à rêves, alors qu’elles ne seront, en fait, que des fabriques à cauchemars


DIRECT. L'Emission politique, avec Jean-Luc... par francetvinfo

Jean-Luc Mélenchon à propos de Marine Le Pen : 

"Quoi que raconte Madame Le Pen, je vais vous dire ce qui me séparera à jamais de moi (...) Elle ne croit pas en la nation républicaine, parce qu'elle est pour la préférence nationale, parce qu'elle est pour le droit du sol, quand moi je suis pour le droit du sang".

En cas de victoire, Jean-Luc Mélenchon promet un référendum sur la sortie de l'Union européenne : "Je ne prendrai pas la décision, ce sera le peuple. Il y aura un référendum. Et j'assumerai mes responsabilités".

"Moi j'engage la puissance la France. Pour la première fois, Madame Merkel va entendre un président qui dit 'je ne suis plus d'accord'. (...) François Hollande avait promis de renégocier les traités européens, il n'a même pas essayé".

"Benoît Hamon propose un Parlement de la zone euro, mais il y a déjà un Parlement ! Il y aura donc un Parlement de la défense et un du fric !"

Le candidat de "La France insoumise" propose un débat à Benoît Hamon 

"Je suis pour l'ouverture du débat. D'ailleurs, je dis à Benoît Hamon : puisque désormais tu es pour une VIe République, je t'invite pour notre marche du 18 mars, viens avec nous ! Tu n'es pas obligé de rester écouter mon discours à la fin"

"À soixante jours du premier tour, je me sens mieux armé, avec un programme chiffré, 250 000 personnes qui m'appuient et des parrainages, que d'autres candidats à la présidentielle", assure l'eurodéputé.

Jean-Luc Mélenchon évoque le ralliement de Yannick Jadot à Benoît Hamon

"Je ne prendrai pas le problème comme [Yannick Jadot] le fait. Il a déjà retiré sa candidature (...) C'est son affaire. Moi je ne prends pas de pari, je ne suis pas un aventurier".

Quelques minutes avant le début de l'émission, sur le plateau du journal de 20 heures de France 2, Yannick Jadot, qui avait remporté la primaire d'Europe Ecologie-Les Verts, a annoncé le retrait de sa candidature en faveur de Benoît Hamon, appelant Jean-Luc Mélenchon à rejoindre cet accord.

Vu sur France 2

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !