Jean-Luc Mélenchon candidat à la prochaine élection présidentielle | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Mélenchon sur TF1
Mélenchon sur TF1
©Capture d'écran TF1

C'est parti

Jean-Luc Mélenchon candidat à la prochaine élection présidentielle

Le leader de la France Insoumise ne sera candidat que s'il rassemble 150.000 signatures de soutien

Tout sourire, très détendu, Jean-Luc Mélenchon était invité du 20 heures de TF1 dimanche soir. A cette occasion, il a annoncé sa candidature à la prochaine élection présidentielle, tout en mettant une condition car il veut un soutien populaire. Il invite donc ses supporter à s'inscrire sur une plate-forme ouverte sur Internet dont le nom est l'adresse est claire : Nous Sommes Pour

"Quand tout va mal et que ça semble être une nuit noire pour beaucoup de gens qui ne trouvent pas leur compte dans la brutalité de cette société, il faut allumer une lumière pour qu'on se dise qu'il y a un bout au tunnel, qu'on peut faire autrement" a déclaré le leader de la France Insoumise.

"Mon intention est d'aider à déconfiner les esprits et à nouveau à se projeter sur l'avenir. Je ne dis pas que je suis une projection sympathique pour tout le monde, mais pour des millions de braves gens c'est le cas, et je les appelle à se regrouper. Alors oui, je suis prêt et je propose ma candidature, mais je demande une investiture populaire" de 150.000 signatures, a-t-il expliqué.

On note la modestie de Mélenchon qui reconnaît : "Je ne dis pas que je suis une projection sympathique pour tout le monde".

Sur son nouveau site il explique : "Si vous êtes 150 000 à signer ici vous m’aurez investi pour l’élection présidentielle de 2022 avec mon programme « l’Avenir en commun ». Ce programme a déjà rassemblé sept millions de voix et 19,5% des suffrages en 2017. Il répond au besoin de rupture avec l’irresponsabilité écologique et sociale qui domine aujourd’hui notre pays."

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !