Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©AFP

"Autoscoope"

Jean-Luc Mélenchon anticipe des révélations à venir sur son patrimoine

"Je sais que le canon à merde va encore tonner, contre moi cette fois-ci. D’ici quelques jours, Capital et L’Express veulent tirer leurs salves de commande", écrit-il sur son blog.

Dans une chronique intitulée "L’égout médiatique crache à pleins tuyaux" et publiée sur son blog ce mercredi 15 novembre, Jean-Luc Mélenchon s'en prend à Capital et L'Express qui sont en train d'enquêter sur son patrimoine. "Je sais que le canon à merde va encore tonner, contre moi cette fois-ci. D’ici quelques jours, Capital et L’Express veulent tirer leurs salves de commande", écrit-il, ajoutant qu'"il s’agit de revenir sur [ses] années en Essonne et surtout sur [son] patrimoine il y a… 19 ans". "Heureusement, dans les deux rédactions, il existe des insoumis, à tous les niveaux. Cela me permet de savoir assez exactement les intentions et l’ambiance de haine qui m’entoure de la part de ces gens", indique-t-il.

"Je fais une mise en demeure et je poursuivrai le moment venu en diffamation"

"Bien évidemment, il est impossible que j’aie commis quelque acte délictueux ou immoral que ce soit. Si ce n’était pas le cas, il y a longtemps que ça se saurait", affirme le député de Marseille. "En effet depuis ma première élection nationale mon patrimoine a fait l’objet de nombreuses et régulières déclarations, toutes accessibles au public et à mes ennemis qui ne se sont pas privés d’y recourir déjà souvent".

Et d'ajouter : "Je fais une mise en demeure et je poursuivrai le moment venu en diffamation. Ces gens vont donc insinuer, et accrocher midi à minuit, sans oublier le venin des habituels ‘témoignages anonymes’ dont ils sont coutumiers".

Une rubrique dédiée "aux questions malveillantes et aux fausses informations"

Sur ce fond, le leader de La France insoumise annonce la chasse aux fake news. En effet, il ouvrira sur son blog une rubrique dédiée "aux questions malveillantes d’où qu’elles viennent et aux fausses informations d’où qu’elles viennent". "Mon but est de rien laisser sans réponse sans pour autant donner une place centrale aux flots de l’égout médiatique", précise-t-il.

Ce n'est pas la première fois que l'ex-eurodéputé devance les médias sur les révélations le concernant. En effet, en mars dernier, il avait déclaré sur son blog, quelques heures avant la publication des déclarations de patrimoine des onze candidats à la présidentielle par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), un "patrimoine net" de 965 000 euros, essentiellement composé d'un appartement parisien d'une valeur de 837 000 euros et d'une maison de campagne d'une valeur de 190 000 euros. Par ailleurs, il avait déclaré 165 000 euros de dette et 98 000 d'épargne.

Lu sur Le Lab

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !