Jean-François Copé : avec Macron, "la mer Rouge s'est ouverte" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-François Copé : avec Macron, "la mer Rouge s'est ouverte"
©Reuters

Législatives

Jean-François Copé : avec Macron, "la mer Rouge s'est ouverte"

"Aujourd'hui avec 80 ou 100 députés d'oppositions, il n'y a plus d'opposition", déplore-t-il.

Ce lundi matin sur CNews, Jean-François Copé (LR), maire de Meaux et député sortant de Seine-et-Marne, a commenté la large victoire de La République en Marche au premier tour des législatives. « Les Français ont encore une semaine pour rééquilibrer un peu les choses. Après il sera trop tard pendant cinq ans. La mer rouge s'est ouverte, ça arrive une fois de temps en temps », a estimé le candidat malheureux de la primaire de la droite. 

>>> À lire aussi : EN DIRECT - Législatives : Emmanuel Macron en marche vers une majorité absolue

« Le PS, c'est un effondrement normal, Macron a vidé les voix du PS », a-t-il explique, précisant « en revanche, nous [Les Républicains, NDLR], tout est né de l'échec de la présidentielle, à partir du moment où on a perdu dans les conditions lamentable que vous savez ». « Aujourd'hui avec 80 ou 100 députés d'oppositions, il n'y a plus d'opposition. Où va être l'opposition ? », a-t-il demandé. « Je redoute qu'elle soit dans la rue, [...] souvent très violente, menée par l'extrême gauche ».

>>> À lire aussi : EN DIRECT - Législatives : Emmanuel Macron en marche vers une majorité absolue

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !