Jacqueline Sauvage graciée par François Hollande | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Jacqueline Sauvage graciée par François Hollande
©

Justice

Jacqueline Sauvage graciée par François Hollande

Le président de la République accorde une "remise gracieuse" de peine à Jacqueline Sauvage, a annoncé l'Elysée ce dimanche.

Il avait annoncé vouloir prendre le temps de la réflexion. François Hollande a finalement attendu ce dimanche pour annoncer qu'il accorde une "remise gracieuse" de peine à Jacqueline Sauvage, condamnée en décembre 2015 à dix ans de réclusion pour avoir tué son mari de trois coups de fusil dans le dos en 2012. Ce geste faisait suite à des dizaines d'année d'un enfer conjugal.

Le président permet à Jacqueline Sauvage de "présenter immédiatement une demande de libération conditionnelle" pour mettre fin à sa peine d'emprisonnement de 2 ans et 4 mois ainsi que de l’ensemble de la période de sûreté qu’il lui reste à accomplir, précise le communiqué de l'Élysée.

"Le Président de la République a voulu, face à une situation humaine exceptionnelle, rendre possible, dans les meilleurs délais, le retour de Mme Sauvage auprès de sa famille, dans le respect de l’autorité judiciaire", peut-on y lire.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !