Ivanka Trump affirme ses différents avec son père | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Ivanka Trump affirme ses différents avec son père
©RYAN MCBRIDE / AFP

Modératrice ?

Ivanka Trump affirme ses différents avec son père

La "première fille" ne le rejoint pas sur sa critique des médias ou sur l'épineuse question de la séparation des familles.

Ivanka Trump s'exprimait jeudi lors d'une conférence organisée par le site d'information politique américain Axios. Et elle n'a pas hésité à prendre le contre-pied de son président de père, à commencer sur la questions des enfants migrants. La séparation de plus de 2500 enfants de leurs parents au début de l'année a ainsi été "l'un des pires moments" depuis son arrivée à la tête de l'Etat au côté de son père. "Je suis très farouchement contre la séparation des familles", rappelant qu'elle est elle-même fille d'immigrée, sa mère Ivana étant d'origine tchécoslovaque. "Nous devons donc faire très attention à ne pas encourager des comportements qui mettent les enfants en danger". Cela vient confirmer l'assertion du président qui avait affirmé que sa fille (et sa femme) l'avait poussé à modérer son action contre les migrants en mai. 

Autre dissonance au sein de la famille Trump : les médias. Ivanka Trump a affirmé qu'elle ne considérait pas, comme le déclare souvent son père, que les journalistes étaient "l'ennemi du peuple". Donald Trump, attentif, s'est empressé de rectifier le tir sur Twitter : 

"Ils ont demandé à ma fille Ivanka si les médias étaient l'ennemi du peuple. Elle a correctement répondu non, a-t-il écrit sur Twitter. Ce sont les FAKE NEWS, qui représentent une grande partie de la presse, qui sont l'ennemi du peuple!"

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !