Italie : le ministre des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, prend la tête du gouvernement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Italie : le ministre des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, prend la tête du gouvernement
©AFP

Nouvel homme

Italie : le ministre des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, prend la tête du gouvernement

Il succède ainsi à Matteo Renzi, une semaine après le cinglant "non" au référendum.

Tout est à refaire en Italie. Après le départ de Matteo Renzi, c'est son ministre des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, qui a été nommé à la tête du gouvernement, par décision du président de la République, Sergio Mattarella. Si une reconduite de Renzi était envisagée, ce dernier ne souhaitait plus former un nouveau gouvernement.

Paolo Gentiloni, membre lui aussi du Parti démocrate, doit désormais accepter formellement la nomination, former un gouvernement et se confronter à un vote de confiance qui pourrait être organisé en milieu de semaine prochaine. Réputé discret, le futur chef de gouvernement est aussi habile dans la conciliation et évite toute esclandre.

Reste que son mandat s'annonce court. Paolo Gentiloni aura la lourde tâche de trouver un accord sur la loi électorale qui empêche, actuellement un gouvernement stable en Italie. Dès lors, des élections anticipées, probablement à l'été prochain, pourront être organisées.

Lu sur Marianne

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !