Israël/Gaza : le cessez-le feu est prolongé de 5 jours malgré les raids aériens qui se poursuivent | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Israël/Gaza : le cessez-le feu est prolongé de 5 jours malgré les raids aériens qui se poursuivent
©

Nouvelle pause

Israël/Gaza : le cessez-le feu est prolongé de 5 jours malgré les raids aériens qui se poursuivent

Le Caire a annoncé la reconduite de la trêve mercredi soir, alors qu'Israël a lancé quatre raids aériens sur Gaza en représailles à des tirs de roquettes.

Nouvelle tentative d'essoufflement du conflit entre Israël et le Hamas. A environ 1h de l'expiration de la trêve entrée en vigueur ce lundi, des responsables de la médiation égyptienne au Caire ont annoncé, à 22h15 ce mercredi,  un accord pour une reconduite du cessez-le-feu pour une période de72 heures. "Nous sommes tombés d'accord pour donner plus de temps à la négociation", a affirmé Azzam al-Ahmed, le chef de la délégation palestinienne au Caire, alors que seulement quelques heures plus tard, l'armée israélienne menait quatre raids sur la bande de Gaza.

Israël a fait savoir que ces raids aériens sont intervenus en riposte au tir de six roquettes effectués depuis l'enclave palestinienne. Toujours selon Tsahal, deux nouvelles roquettes ont atterri dans le sud d'Israël après ces raids dans la nuit de mercredi à jeudi, sans faire de victimes.

Cette violation du cessez-le-feu fait redouter un regain de violences alors que des négociateurs palestiniens et israéliens se sont mis d'accord à la dernière minute sur une prolongation de cinq jours du cessez-le-feu. Leur but : gagner du temps et favoriser de nouvelles discussions en vue de pérenniser la trêve après un mois d'un conflit entre l'Etat hébreu et le Hamas qui a fait près de 2 000 morts côté palestinien et 67 côté israélien, dont 64 soldats.

Ismaïl Haniyeh, le dirigeant du Hamas dans la bande de Gaza, a déclaré mercredi soir qu'"il n'y aura de cessez-le-feu qu'avec la levée du blocus", en expliquant que "les sacrifices de notre peuple nous interdisent de brader nos exigences". La nouvelle trêve prendra  fin mardi 19 août à 0h01, heure locale.

lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !