Iran : l'automne dernier Donald Trump aurait essayé de rencontrer Hassan Rohani à huit reprises | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Iran : l'automne dernier Donald Trump aurait essayé de rencontrer Hassan Rohani à huit reprises
©HO / IRANIAN PRESIDENCY / AFP

Could shoulder

Iran : l'automne dernier Donald Trump aurait essayé de rencontrer Hassan Rohani à huit reprises

Téhéran a affirmé aujourd'hui que Donald Trump avait essayé de rencontrer son homologue iranien à huit reprises, à l'automne dernier, en marge de l'Assemblée générale de l'ONU.

Le directeur de cabinet d'Hassan Rohani -Mahmoud Vaezi- a affirmé aujourd'hui à l'agence de presse iranienne Mehr, qu'à l'automne dernier, Donald Trump avait demandé à rencontrer son homologue iranien à huit reprises. Le locataire de la Maison Blanche, espérait pouvoir s'entrenir avec le président iranien en marge de l'Assemblé générale de l'ONU.

Une proposition à laquelle la délégation iranienne n'avait pas donné suite. Ces requêtes intervenaient juste après que Donald Trump ait déclaré ne plus être en mesure de certifier que l'Iran respectaient les termes de l'accord sur le nucléaire conclu en 2015. Face à cette prise de position, préambule au retrait américain de l'accord, Téhéran a préféré jouer la carte de l'ignorance, et ne pas céder "à la pression" tel que le formule Mahmoud Vaezi.  

Depuis la sortie américaine de l'accord sur le nucléaire iranien en mai dernier, Donald Trump a redit, à plusieurs reprises, qu'il était ouvert à de nouveaux pourparlers avec l'Iran . Pourparlers, qui amèneraient à un nouvel accord portant tant sur le nucléaire que sur le rôle régional de l'Iran ainsi que sur son programme balistique.

Une nouvelle proposition à laquelle Téhéran a également répondu par la négative. En effet, Téhéran a péféré entamer des discussions avec ses partenaires asiatiques et européens dans l'optique de trouver les moyens de contourner les sanctions américaines.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !