Irak : les Etats-Unis livrent des armes aux forces kurdes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Irak : les Etats-Unis livrent des armes aux forces kurdes
©

C'est officiel

Irak : les Etats-Unis livrent des armes aux forces kurdes

C'est ce qu'a affirmé Marie Harf, une porte-parole de la diplomatie américaine, ce lundi sur CNN.

Rien ne va plus en Irak. En plus de devoir faire face à la montée en puissance de l'Etat islamique, le pays est secoué par une crise politique. Ainsi, le très contesté Premier ministre irakien Nouri al-Maliki s'accroche tant bien que mal au pouvoir en accusant ouvertement Fouad Massoum,  le président, de violer la Constitution. Une crise qui intervient alors que l'armée, déployée lundi en force à Bagdad, reste impuissante face aux djihadistes. C'est pourquoi, les Etats-Unis, en plus de mener des attaques ciblées, ont annoncé ce lundi la livraison d'armes aux forces kurdes.

"Nous collaborons avec le gouvernement irakien pour envoyer des armes aux Kurdes, dont ils ont très vite besoin. Les Irakiens procurent des armes de leurs stocks, et nous faisons la même chose, nous leur fournissons des armes de nos stocks", a indiqué Marie Harf, une porte-parole de la diplomatie américaine, sur CNN. Elle a précisé que ces livraisons ont commencé la semaine dernière, sans toutefois détailler le type d'armes livrées.

Ce lundi, Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères a pour sa part de nouveau évoquer la possibilité de livrer des armes aux kurdes. Le président Barzani (président du Kurdistan irakien) "a insisté sur la nécessité impérieuse de disposer d’armements et de munitions lui permettant d’affronter et de battre le groupe terroriste de l’Etat islamique. Il est indispensable que l’UE se mobilise dès aujourd’hui pour répondre à cet appel à l’aide" a-t-il fait savoir. Le chef de la diplomatie française a par ailleurs répété que Paris n’interviendrait pas militairement en Irak sans feu vert du Conseil de sécurité des Nations unies et en l’absence de menace directe sur des ressortissants français. 

A noter que ce lundi, l'avancée de l'Etat islamique en Irak ce poursuit. En effet,  les djihadistes ont pris le contrôle de la ville de Jalawla, à 130 km au nord-est de Bagdad, après deux jours de violents combats avec les forces kurdes peshmergas. 

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !