Irak : les djihadistes de l'Etat islamique ont tué au moins 500 yazidis, certains enterrés vivants | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Irak : les djihadistes de l'Etat islamique ont tué au moins 500 yazidis, certains enterrés vivants
©

Horreur

Irak : les djihadistes de l'Etat islamique ont tué au moins 500 yazidis, certains enterrés vivants

C'est ce qu'a affirmé ce dimanche Mohamed Chia al Soudani, le ministre irakien des Droits de l'homme.

La situation en Irak est plus que chaotique. Alors que  le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius s'est rendu sur place et  a appelé dimanche à l'unité pour "mener la bataille contre le terrorisme", les Etats-Unis ont lancé de nouvelles frappes contre les positions djihadistes dans le nord du pays. Washington, qui s'est retiré d'Irak il y a près de trois ans, a mené leurs premières frappes vendredi pour enrayer l'avancée des djihadistes de l'Etat islamique (EI) qui menacent le Kurdistan autonome et des milliers de civils. Ainsi, ils auraient tué au moins 500 membres de la minorité religieuse yazidie depuis le début de leur offensive a déclaré ce dimanche le ministre irakien des Droits de l'homme.

Mohamed Chia al Soudani a dit détenir la preuve que les extrémistes sunnites ont enterrée certaines de leurs victimes vivantes, dont des femmes et des enfants. Il a ajouté que l'EI avait enlevé environ 300 femmes pour en faire des esclaves. "Nous disposons de preuves évidentes obtenues auprès de Yazidis ayant fui Sinjar et de certains ayant échappé à la mort, mais aussi à partir d'images de scènes de crimes qui montrent de manière incontestable que les bandes de l'Etat islamique ont exécuté au moins 500 Yazidis après s'être emparés de Sinjar", a dit Mohamed Chia al Soudani dans une interview téléphonique à Reuters et relayée par Ouest-France.

>>>>>>>>>> A lire aussi : Etat islamique en Irak : décapités, crucifiés ou exécutés, les yézidis sont massacrés par les djihadistes >>>>>>

"Certaines victimes, dont des femmes et des enfants, ont été enterrées vivantes dans des fosses communes éparpillées dans et autour de Sinjar", a affirmé le ministre irakien des Droits de l'homme. "Sur certaines images que nous avons obtenues, des cadavres de Yazidis sont alignés après avoir été tués d'une balle dans la tête tandis que des combattants de l'Etat islamique se réjouissent et agitent leurs armes au-dessus des corps", a-t-il ajouté. Située à 50 kilomètres de la frontière syrienne, Sinjar était le bastion de cette minorité kurdophone adepte d'une croyance issue en partie du zoroastrisme (une religion monothéiste pratiquée dans l'Iran pré-islamique). Les yézidis  seraient entre 100 000 et 600 000 en Irak. A cause de leur pratique religieuse, cette minorité kurdophone, persécutée de longue date, est considérée par les djihadistes comme des "adorateurs du diable". L'Etat islmamique avait donné jusqu'à ce dimanche midi à 300 familles yazidies pour se convertir à l'islam ou périr. 

lu sur Ouest-France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !