Irak : des internautes du monde entier affichent avec fierté leur soutien aux djihadistes islamistes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Irak : des internautes du monde entier affichent avec fierté leur soutien aux djihadistes islamistes
©

Inquiétant

Irak : des internautes du monde entier affichent avec fierté leur soutien aux djihadistes islamistes

"Nous vous aimons ISIS": sur chaque continent est publié ce message de soutien au mouvement islamiste après leur appel à l'offensive sur Twitter.

Des Etats-Unis à l'Australie, en passant par l'Italie, la Palestine, le Népal ou encore le Kenya, des membres de Twitter ont fait allégeance au groupe djihadiste ISIS, qui a débuté une guerre éclair en Irak, en promettant de "répandre la vérité" derrière leurs attaques violentes que même Al-Qaïda ont condamné.

C'est avec le hashtag #AllEyesOnIsis, que les combattants extrémistes ont répandu leur message de propagande sur les réseaux sociaux avec un but en tête : attirer le plus de monde possible à se joindre à eux en Irak.

Propagande Irak Atlantico

Propagande Irak Atlantico

Ce  buzz intervient quelques heures après que le président Barack Obama a annoncé son intention de déclencher des frappes aériennes sur l'Irak. Une décision que plusieurs dirigeants étrangers mettent en garde contre "une catastrophe d'une ampleur sans précédent".

Propagande Irak Atlantico

Propagande Irak Atlantico

Certains experts ont commencé à s'inquiéter de cette situation. "C'est dangereux. Le contenu de ces messages, qui va probablement s'adresser à des jeunes qui ont l'âge d'aller à l'école, est un risque" a prévenu Laura Higgins, directeur du service d'assistance du centre de sécurité sur Internet au Royaume-Uni.

"Les gouvernements disposent évidement d'équipes de spécialistes qui s'occupent de bloquer les contenus dangereux (...) Mais avec tous les réseaux sociaux basés sur la liberté d'expression, vous ne pouvez pas facilement appliquer une censure générale sur les contenus", a-t-elle poursuivi. 

Propagande Irak Atlantico

Lu sur dailymail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !