Intérieur : Wauquiez "inquiet" de la nomination de Castaner qui "n’a jamais fait preuve ni de lucidité, ni de fermeté sur l’islamisme intégriste" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Intérieur : Wauquiez "inquiet" de la nomination de Castaner qui "n’a jamais fait preuve ni de lucidité, ni de fermeté sur l’islamisme intégriste"
©GUILLAUME SOUVANT / AFP

Critique

Intérieur : Wauquiez "inquiet" de la nomination de Castaner qui "n’a jamais fait preuve ni de lucidité, ni de fermeté sur l’islamisme intégriste"

Dans un entretien au Parisien, le président des Républicains critique la politique du gouvernement : "les gens sont en colère, ça va finir par exploser", dit-il.

Quelques jours après le remaniement, Laurent Wauquiez, le patron des Républicains, fait part dans le Parisien de son inquiétude face aux choix opérés par Emmanuel Macron et Edouard Philippe. "C’est quand même assez étrange de faire un remaniement, tout en expliquant dans la foulée qu’il n’y aura aucune erreur de corrigée, ni de changement de cap. (...) Changer les ministres sans changer de politique, c’est donc la garantie de refaire exactement les mêmes erreurs", observe-t-il. "On savait que l’Élysée isole, mais on a rarement vu un président de la République aussi déconnecté de ce qu’est la réalité des Français ! Pire que cela, il ne donne pas le sentiment de faire l’effort de les écouter", critique-t-il.

Dans ce long entretien, il s'en prend tout particulièrement au nouveau ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, qui est selon lui "ambigu sur le communautarisme et qui, face à l’islamisme, a toujours été dans le laxisme".

"Castaner a dit que le voile islamiste était comparable aux foulards de nos grands-mères et il a expliqué que le terroriste qui a tué le colonel Beltrame n’était pas dans la radicalité religieuse. Nommer un homme comme lui ministre de l’Intérieur, un poste aussi stratégique, cela m’inquiète", déclare Laurent Wauquiez, avant d'insister : "Tout au long de son parcours, lui qui vient de la gauche, Castaner n’a jamais fait preuve ni de lucidité, ni de fermeté sur l’islamisme intégriste."

Le patron des Républicains critique également le Premier ministre, Edouard Philippe, dont il regrette "qu’il a tout fait sauf une politique de droite depuis qu’il est Premier ministre". "Sur l’immigration, 242 000 titres de séjour ont été délivrés à des étrangers en un an : il n’y a jamais eu autant d’immigrés en France. On vient aussi de battre le record de prélèvements obligatoires : 1000 milliards d’euros ! Il a aussi fait adopter les 80 km/h : une machine à cash pour flasher toujours plus les automobilistes. C’est ça faire une politique de droite ?"

Lu dans Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !