Intempéries : quatre départements en vigilance rouge "crues" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Intempéries : quatre départements en vigilance rouge "crues"
©

Il pleut, il pleut bergère

Intempéries : quatre départements en vigilance rouge "crues"

Il s'agit de l'Ile-et-Vilaine, de la Loire Atlantique, du Finistère et du Morbihan.

La Bretagne n’en peut plus. Le ras-le-bol est généralisé. Une tempête s'éloigne et elle est rapidement remplacée par une autre. Ainsi, après le passage de Qumeira sur le Nord-Ouest de la France, une nouvelle dépression, Ruth, est arrivée sur l'ouest de la France dans la nuit de vendredi à samedi. Quatre départements sont donc placés en vigilance rouge aux crues : la Loire-Atlantique, le Morbihan, l’Ille-et-Vilaine et le Finistère. Certaines communes du Morbihan se préparent à subir samedi soir les inondations les plus importantes de ces dernières années. Et la vigilance reste de mise à Quimperlé, dans le Finistère.

Ainsi, dans le Morbihan, deux cours d'eau sont en vigilance rouge "crues". Il s’agit du Blavet, un fleuve côtier qui se jette dans la mer à Lorient, et de l'Oust, un affluent de la Vilaine. "Les hauteurs d'eau attendues sont supérieures au plus fortes crues recensées sur ces secteurs durant les dernières années, de par des précipitations exceptionnelles et rapprochées", a prévenu samedi matin la préfecture du département dans un communiqué.


De son côté Météo France fait part de l’évolution suivante pour les prochains jours : « Le front arrivé par l'ouest la nuit dernière (nuit de vendredi à samedi, ndlr) balaye la moitié est du pays en journée, à l'arrière des averses se mettent en place. (…)La période restera perturbée pendant les prochains jours, cependant la situation météo sur la Bretagne devrait être moins préoccupante ». Toutefois, à l’heure actuelle, plusieurs habitations ont déjà les pieds dans l'eau samedi matin à Josselin où environ 24 habitants ont été évacués par précaution, mais aussi à Malestroit, Inzinzac-Lochrist et Pontivy. 

Dans le Finistère, à Quimperlé, le petit fleuve côtier la Laïta est lui aussi en vigilance rouge. Si le niveau de l'eau est descendu depuis vendredi, les cotes attendues samedi en fin de journée sont à peu près équivalentes à celles de vendredi, selon la préfecture. Dès lors, de nombreuses routes départementales sont interdites à la circulation dans le Morbihan avec notamment des perturbations sur la RN24 entre Rennes et Lorient.
Deux autres départements restent aussi en vigilance orange "crues" samedi, l'Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique, où plusieurs axes routiers sont coupés par des inondations.

Les inondations vues du ciel par les caméras de France Télévisions : 

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !