Insee : en 2015, le nombre de décès au plus haut depuis l'après-guerre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Insee : en 2015, le nombre de décès au plus haut depuis l'après-guerre
©Reuters

Memento mori

Insee : en 2015, le nombre de décès au plus haut depuis l'après-guerre

En 2015, 594 000 personnes sont décédées en France, le niveau le plus élevé depuis l'après-guerre, une hausse de 6,1% en 2014. En cause, la démographie, mais également une épidémie de grippe et la canicule.

594 000 personnes sont décédées en France en 2015, soit 6,1% de plus qu'en 2014, rapporte l'Insee. C'est le niveau de décès le plus élevé depuis l'après-guerre. Il y a plusieurs explications : démographiques, mais également conjoncturelles. 

Démographiques : depuis le début de la décennie 2010, le nombre de décès augmente, car les classes nées à partir des années 30, et les baby boomers, commencent à atteindre l'âge où le risque de décès est le plus élevé. 

Mais il y a également des raisons conjoncturelles, notamment une épidémie de grippe importante qui est survenue entre mi-janvier et mi-mars. Sur les trois premiers mois de 2015, 24 000 personnes supplémentaires sont décédées par rapport à la même période en 2014. En février 2015, 380 personnes par jour sont décédées en plus qu'en février 2014. Et il y a également eu des pics de canicules à l'été. En juillet 2015, il est décédé 60 personnes de plus par jour qu'en juillet 2014.

Lu sur Insee.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !