Indonésie : 5000 personnes sont toujours présumées disparues | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Indonésie : 5000 personnes sont toujours présumées disparues
©MUHAMMAD RIFKI / AFP

1763 morts

Indonésie : 5000 personnes sont toujours présumées disparues

Ces disparus habitaient dans deux quartiers ravagés par le séisme et le tsunami.

Jusqu'à 5000 personnes sont toujours portées disparues après le séisme et le tsunami qui ont touché l'île des Célèbes en Indonésie. Ce bilan provient directement du porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes qui se base sur les estimations des chefs de villages à Petobo et Balaroa, deux quartiers ravagés de la municipalité de Palu.

Le dernier bilan fait état de 1763 morts. Bien que les autorités n'ont pas encore officiellement arrêté les recherches, les chances de retrouver les disparus sont maintenant infimes.

Le porte-parole de l'agence nationale de recherche et de secours expliquait à l'AFP craindre que de nombreux corps en décomposition soient toujours sous les décombres. " La plupart des corps que nous avons retrouvés ne sont pas intacts et cela présente un danger pour les sauveteurs. Nous devons faire très attention à éviter toute contamination" explique-t-il. Il ajoute: " Nos équipes sont vaccinées mais nous devons être extrêmement prudents".

Le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Unocha) a estimé lundi premier octobre que plus de 191 000 personnes auraient besoin d'une aide humanitaire d'urgence dont 46 000  enfants et 14 000 personnes âgées.

Palu, se trouvait à 80 kilomètres de l'épicentre du séisme. Ce dernier a détruit de nombreux bâtiments, selon les autorités indonésiennes. Il a été suivi d'un tsunami de 2 mètres, qui a submergé plusieurs bâtiments et inondé une mosquée, alors que l'alerte au tsunami venait d'être levée. 

L'Indonésie avait déjà été frappée en août par une série de tremblements de terre qui ont fait plus de 500 morts et environ 1500 blessés sur l'île de Lombok, voisine de Bali. En décembre 2004, un tsunami faisant suite à un séisme dans la région de Sumatra avait tué 220.000 personnes dans la région, dont 168.000 rien qu'en Indonésie.

Lu sur franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !