Inde : une touriste suisse âgée de 40 ans victime d’un viol collectif | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Une touriste suisse a été victime d'un viol collectif en Inde.
Une touriste suisse a été victime d'un viol collectif en Inde.
©DR

Drame

Inde : une touriste suisse âgée de 40 ans victime d’un viol collectif

Une femme de 40 ans et son mari, qui faisaient du tourisme à bicyclette dans l'Etat de Madhya Pradesh, dans le centre du pays, ont été agressés par sept hommes.

Tragique histoire en Inde. Entre sept et huit hommes ont en effet attaqué une touriste de nationalité suisse et âgée de 40 ans qui se baladait à vélo vendredi avec son mari sur le chemin du Taj Mahal, l’un des lieux touristiques les plus courus en Inde. Quatre des sept hommes ont alors violé la femme avant de dérober les biens du couple. La scène s’est déroulée sous les yeux du mari impuissant.

La touriste a très rapidement été hospitalisée à Gwalior à près de 340 km de Bhopal. Si la police a pu lui parler pour relever des informations pour l’enquête, elle n’a toutefois pas dit dans quel état se trouvait la victime.

C’est une nouvelle histoire de viols collectifs qui touche l’Inde, peu de temps après les manifestations dans le pays. Pour rappel, les Indiennes, accompagnées d’ailleurs d’un grand nombre d’Indiens, ont en effet manifesté ces derniers mois à plusieurs reprises pour dénoncer les viols et autres agressions sexuelles dont les femmes sont régulièrement victimes dans le pays, sans que les violeurs ne soient vraiment inquiétés.

Ce mouvement de protestation avait pris une ampleur particulière après qu’une jeune étudiante indienne âgée de 23 ans soit décédée à New Delhi après avoir été violée par plusieurs hommes le 29 décembre. Ce viol s’était notamment produit en présence de petit ami qui avait quant à lui été tabassé par la bande d’hommes. L’Inde mais également le monde entier avait été touchés par cette tragique histoire.

Les auteurs de ce viol collectif avaient alors rapidement été arrêtés. Les autorités pénitentiaires avaient toutefois retrouvé le principal instigateur pendu dans sa cellule dans des circonstances encore non élucidées.

Lu sur AFP

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !