Incident diplomatique : un ministre marocain fouillé à Roissy, Fabius présente ses excuses | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Laurent Fabius a présenté ses excuses à son homologue marocain pour la fouille subie à Roissy
Laurent Fabius a présenté ses excuses à son homologue marocain pour la fouille subie à Roissy
©Reuters

Les relations sont tendues

Incident diplomatique : un ministre marocain fouillé à Roissy, Fabius présente ses excuses

Le ministre marocain des Affaires étrangères a dû enlever veste, chaussures, chaussettes et ceinture alors qu'il était en possession d'un passeport diplomatique.

Nouvel accroc entre Paris et Rabat. Depuis plusieurs semaines, les deux pays sont en froid. La cause ? En France, des plaintes pour tortures ont été déposées à l'encontre du chef des services secrets marocains Abdellatif Hammouchi. Dans ce contexte déjà très tendu, le nouvel incident révélé ce vendredi n'arrange en rien les choses. En effet, en transit à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle ce mercredi, le ministre des Affaires étrangères marocain, Salaheddine Mezouar, a fait l'objet d'un contrôle de police poussé. Et ce alors même qu'il disposait d'un passeport diplomatique comme l'indique Le Parisien

Des faits qui ont obligé Laurent Fabius, le chef de la diplomatie française, à présenter ses excuses. "Laurent Fabius a appelé son homologue marocain afin de lui transmettre les excuses des autorités françaises pour le désagrément qui lui a été occasionné alors qu'il transitait à l'aéroport Charles-de-Gaulle", a indiqué vendredi le porte-parole du Quai d'Orsay, Romain Nadal. "Le ministre a immédiatement demandé aux services compétents du ministère de l'Intérieur et d'Aéroports de Paris que tout soit mis en œuvre pour faire respecter strictement dans les aéroports français les règles et usages diplomatiques s'appliquant aux ministres des Affaires étrangères comme aux chefs d'Etat et de gouvernement", a-t-il ajouté.
Selon la presse marocaine, Salaheddine Mezouar a subi une fouille et a dû enlever "sa veste, ses chaussures, chaussettes et sa ceinture". Ce qui est d'usage pour les passagers en raison de la sécurité. "Mezouar a pourtant présenté son passeport diplomatique et décliné oralement, avant le contrôle, son identité de ministre des Affaires étrangères venant des Pays-Bas où il a participé à une conférence sur la sécurité nucléaire (...) La délégation accompagnant le ministre a été surprise par ce contrôle sans précédent", rapporte le journal marocain Annass, relayé par Le Parisien. Toujours selon la même source, le ministre des Affaires étrangères "s'est vu refuser l'accès à la salle d'honneur et signifier que les autorités aéroportuaires devraient être informées une heure avant l'arrivée du VIP pour ouvrir la salle réservée aux personnalités".
Lu sur Le Parisien.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !