Impôts : déclaration en ligne obligatoire pour les "plus aisés" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Impôts : déclaration en ligne obligatoire pour les "plus aisés"
©Reuters

Impératif

Impôts : déclaration en ligne obligatoire pour les "plus aisés"

Bercy veut entamer la transition numérique pour qu'elle devienne la norme.

Petite révolution dans le terrible monde de la déclaration d'impôts. Désormais, Bercy rend obligatoire la déclaration en ligne, sur internet, pour une partie des ménages : ceux dont le revenu fiscal de référence dépasse les 40 000 euros, soit 6,3 millions de foyers. Les autres sont prévenus : cette barre va rétrécir au fur et à mesure des années. 28 000 euros en 2017, puis 15 000 euros en 2018. En 2019, la télédéclaration sera la norme, à l'exception évidemment de ceux qui ne possèdent pas de connexion internet ou qui "ne sont pas en mesure de faire leur déclaration en ligne." Cela concerne notamment les personnes âgées. Les autres recevront des avertissements pour les deux premières années, avant d'être pénalisés d'une amende de 15 euros.

"En 2015, 14,6 millions de contribuables ont déclaré en ligne : c'est un progrès puisqu'ils n'étaient que 13 millions en 2014. Mais c'est encore insuffisant", a expliqué le ministre des Finances Michel Sapin lors d'une conférence de presse. "Dans les pays de l'OCDE, deux tiers des déclarations sont dématérialisées, contre environ 40 % en France, alors que 80 % des ménages disposent d'une connexion internet". Désormais, plus question de laisser le choix.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !