Huawei : le Royaume-Uni évoque des "inquiétudes profondes" sur le rôle de l’entreprise dans la modernisation de la 5G | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Huawei : le Royaume-Uni évoque des "inquiétudes profondes" sur le rôle de l’entreprise dans la modernisation de la 5G
©Greg Baker / AFP

Espionnage

Huawei : le Royaume-Uni évoque des "inquiétudes profondes" sur le rôle de l’entreprise dans la modernisation de la 5G

Le Royaume-Uni songerait comme l’Australie ou la Nouvelle-Zélande à restreindre l’accès à la firme chinoise Huawei.

Le secrétaire d’État à la Défense britannique, Gavin Williamson, a déclaré cette semaine qu'il "s'inquiète très profondément" de la participation de la société chinoise Huawei dans la modernisation du réseau de téléphonie mobile du Royaume-Uni. Plusieurs pays ont déjà limité l’utilisation des produits de la société chinoise dans les réseaux 5G pour des questions de sécurité. 

Le Royaume-Uni estime que la Chine est derrière des pirates informatiques qui ciblent notamment des secrets commerciaux. Huawei nie tout lien avec l'Etat chinois.

Gavin Williamson aurait déclaré cette semaine : 

"Je crains fort que Huawei fournisse le réseau 5G en Grande-Bretagne. C'est une chose que nous devrions examiner de très près."

L'Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis ont ainsi restreint l'utilisation de la technologie Huawei dans les réseaux de téléphonie mobile 5G. Gavin Williamson a déclaré que le Royaume-Uni se pencherait sur les exemples des autres nations étrangères.

"Nous devons reconnaître le fait, comme cela a été récemment révélé, que l'Etat chinois agit parfois de manière maligne".

Le chef du MI6, Alex Younger, a déclaré que le Royaume-Uni devait "décider dans quelle mesure nous serons à l'aise avec la propriété chinoise de ces technologies".

La société de communications britannique BT a déjà annoncé qu’elle retirait les équipements Huawei de ses réseaux 3G et 4G. La compagnie s’est engagée à ne pas utiliser des produits Huawei dans le "cœur" de son service 5G.

Selon des informations de la BBC, il a été confirmé que des équipements Huawei étaient en train d'être retirés d'un système de communication en cours de développement pour les services d'urgence britanniques.

Le bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth a également confirmé que des pirates informatiques agissant pour le compte du ministère chinois de la Sécurité d'État volaient des secrets commerciaux à des entreprises en Europe, en Asie et aux États-Unis.

BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !