Hitler aurait protégé un ancien camarade de régiment juif | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Hitler aurait protégé un ancien camarade de régiment juif
©

Freunde

Hitler aurait protégé un ancien camarade de régiment juif

C'est ce que prouverait une archive de la seconde guerre mondiale retrouvée par une historienne.

Un document d'archives de la Gestapo de Düsseldorf, retrouvé par une historienne, établit qu'Adolf Hitler a accordé sa protection provisoire en 1940 à un officier juif qui se trouvait dans son unité combattante pendant la Première guerre mondiale, a-t-on appris samedi auprès de l'historienne.

Ce document qui porte l'en-tête du chef de la SS, Heinrich Himmler, a été retrouvé par Susanne Mauss, historienne et membre du comité de rédaction du journal "Jewish Voice from Germany", qui produit une copie de la lettre, dans son numéro de juillet.

On peut y lire qu'Ernst Hess, un juge du tribunal d'instance de Düsseldorf, «était pendant la guerre 1914-1918 dans la même compagnie que le Führer et provisoirement le chef de compagnie du Führer».

Le document fait remarquer que M. Hess «est Juif avec quatre grands-parents juifs» mais souligne qu'Adolf Hitler souhaiterait voir la demande du juge d'obtenir un traitement d'exception être prise en compte «avec bienveillance». La lettre se termine par une invitation lancée aux autorités compétentes à «laisser tranquille à tous égards» l'intéressé.

Selon l'enquête conduite par l'historienne, Ernst Hess a pu effectivement profiter de cette protection mais de manière provisoire, puisque ce document qui porte la date du 19 août 1940 lui a été retiré au printemps 1941.

Lu sur TF1 News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !