Henri Guaino relaxé après ses propos sur le juge Gentil | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Henri Guaino a été relaxé ce jeudi
Henri Guaino a été relaxé ce jeudi
©REUTERS/Pascal Rossignol

Pas de sanction

Henri Guaino relaxé après ses propos sur le juge Gentil

Une amende "de l'ordre de 3 000 euros" avait été requise contre le député qui avait formulé de vives critiques à l'encontre du juge Gentil, à propos de la mise en examen de Nicolas Sarkozy dans l'affaire Bettencourt.

Henri Guaino a été relaxé ce jeudi par le tribunal correctionnel de Paris. Une amende "de l'ordre de 3 000 euros" avait été requise contre le député qui avait formulé de vives critiques à l'encontre du juge Gentil, à propos de la mise en examen de Nicolas Sarkozy dans l'affaire Bettencourt. "Le juge Gentil a déshonoré la justice" avait estimé l'élu UMP le 22 mars 2013 sur l'antenne d'Europe 1. 

Des dommages et intérêts s'élevant à 100 000 euros ont aussi été demandés par le magistrat. Lors de son procès, Henri Guaino avait maintenu et revendiqué ses propos, avant de se livrer à un plaidoyer pour la liberté d'expression. 

Henri Guaino est "assurément un parlementaire de talent" a estimé le procureur. "Sa voix porte davantage (...) ses propos n'en font que plus de dégâts" a-t-il poursuivi, alors que la défense du juge Gentil avait rappelé une nouvelle fois les menaces subies par le magistrat. Finalement, le tribunal correctionnel lui a donné raison.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !