Guyane : le conflit a coûté 500.000 euros par jour à Arianespace | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Guyane : le conflit a coûté 500.000 euros par jour à Arianespace
©Reuters

Victime collatérale

Guyane : le conflit a coûté 500.000 euros par jour à Arianespace

Heureusement pour l'entreprise, ce mois de conflit "n'a pas entraîné de départ des clients", précise son PDG.

près cinq semaines de blocage, le conflit qui a frappé la Guyane a pris fin à la veille du premier tour de l’élection présidentielle. Vendredi vers 18h (23h, heure de Paris), le collectif qui pilote ce mouvement social, l'Etat et les élus guyanais se sont réunis pour signer un accord mettant un terme aux barrages qui bloquaient le territoire et pénalisaient l'économie.

Principale victime du mouvement, l'entreprise Arianespace, pilier de l'économie guyanaise. L'espace représentent en effet "16% du PIB, 40 % de la masse salariale du secteur privé" du département, selon Stéphane Israël, PDG d'Arianespace.

Sur France Inter, il a fait ce samedi le bilan du mouvement social. "On peut dire que ça a pu coûter jusqu'à 500 000 euros par jour à Arianespace et à l'ensemble des partenaires de la base", précise-t-il, en ajoutant que "c'est une estimation qui doit être affinée" et qu'un paramètre important sera de savoir si le programme de lancement sera tenu d'ici la fin de l'année. "Si nous tenons nos 12 lancements d'ici la fin de cette année, le surcoût sera limité, et nous tenons à cet objectif.

"Dans le carnet de commandes, il y a globalement 53 lancements à réaliser, 20 Ariane, 26 Soyouz, 7 Vega et ce mois de conflit n'a pas entraîné de départ des clients", explique-t-il.

Lu sur Francetvinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !