Guerre au Mali : l'addition s'il vous plaît ! "ça fera 70 millions" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Aujourd'hui, il y a 4 600 soldats français au Mali
Aujourd'hui, il y a 4 600 soldats français au Mali
©Reuters

Combien ça coûte

Guerre au Mali : l'addition s'il vous plaît ! "ça fera 70 millions"

La France envisage d'entamer dès mars prochain le mouvement de retrait de ses forces au Mali.

La guerre, ça coûte cher. La preuve. Selon Le Parisien, l'intervention militaire française au Mali a coûté 70 millions d'euros à ce jour. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian l'a déclaré mercredi soir  lors d'une audition parlementaire fermée à la presse. Cinquante millions d'euros ont été dépensés pour transporter les soldats et leur équipement en Afrique, précise le quotidien, qui souligne que cette intervention aura coûté 2,7 millions d'euros par jour.

La France envisage d'entamer dès mars prochain le mouvement de retrait de ses forces au Mali. L'opération Serval mobilise aujourd'hui 4 600 soldats français, dont 3 500 sur le sol malien. Jean-Yves Le Drian a dit mercredi que le contingent français avait atteint son niveau maximum et confirmé un retrait "d'ici quelques semaines".

Pour le quotidien, "Il y aura une facture sensiblement plus élevée que celle de la Libye (1,6 ME par jour) ou de l'Afghanistan (1,4 ME)". Mais pour le ministère de la Défense: "Ce calcul n'est pas pertinent. On ne peut pas comparer des conflits de durée et de nature différents", a précisé le ministère au quotidien.

Le président François Hollande a confirmé mercredi en Conseil des ministres que les effectifs du contingent français au Mali "devraient diminuer" à partir de mars, a rapporté la porte-parole du gouvernement Najet Vallaud-Belkacem. La veille, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius avait évoqué cette même échéance.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !