Grippe aviaire : le virus détecté dans un élevage d'autruches en Afrique du Sud | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le virus de la grippe aviaire a été décelé dans un élevage d'autruches
Le virus de la grippe aviaire a été décelé dans un élevage d'autruches
©REUTERS/Mohammed Ameen

Inquiétant

Grippe aviaire : le virus détecté dans un élevage d'autruches en Afrique du Sud

Le virus H7N1 de la grippe aviaire a été découvert en Afrique du Sud dans un élevage d'autruches, obligeant à mettre en quarantaine les fermes d'élevage aux alentours.

Après la Chine, l'Afrique du Sud. La grippe aviaire traverse les continents et inquiète de plus en plus. Même si dans le cas présent, il ne s'agit pas de la même forme du virus. En effet, le virus H7N1 de la grippe aviaire (H7N9 en Chine) a été dépisté sur un élevage d'autruches en Afrique du Sud, dans une petite ville à 400 kilomètres du Cap. Les autorités n'ont pris aucun risque et ont mis en quarantaine les fermes d'élevage à la ronde, comme l'a assuré ce mardi l'association des éleveurs d'autruche SAOBC.

"Une réaction positive à un test de routine a eu lieu la semaine dernière dans une ferme, et des tests subséquents ont été faits, donnant un résultat positif au H7N1. Il s'agit d'un grand élevage et nous attendons, si possible sous trois jours, de savoir si le virus est hautement ou faiblement pathogène, et peut rendre malade les bêtes", a indiqué à l'AFP Piet Kleyn, directeur de la chambre de commerce des éleveurs d'autruche. La ferme a été mise en quarantaine, ainsi que les fermes trois kilomètres aux alentours, et les éleveurs sud-africains espèrent que cela suffira à empêcher la propagation du virus.

Victimes de la fièvre aviaire en 2011, 33 000 volatiles avaient été abattus, soit un quart du cheptel, et toute l'économie de la région avait été déstabilisée. "Cela reste difficile pour les éleveurs d'autruche, même si heureusement les prix du cuir et des plumes remontent depuis 2011 mais celui de la viande ne s'est pas rétabli complètement", a commenté M. Kleyn.

A l'autre bout du monde, quelque 20 échantillons positifs de volailles touchées par le virus H7N9 de la grippe aviaire ont été relevés dans des marchés de volaille en Chine, a déclaré mardi à Genève un porte-parole de l'OMS (Organisation mondiale de la santé), une agence de l'ONU. Des échantillons positifs ont également été trouvés dans des marchés vendant des pigeons. En revanche, le porte-parole a précisé "qu'aucun échantillon positif n'a été trouvé dans des fermes ni sur des porcs". Selon le dernier bilan donné de source chinoise, il y a eu 28 cas confirmés humains du virus, dont huit décès en Chine. Les cas ont été répertoriés dans quatre provinces chinoises.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !