Grippe : l'épidémie qui a touché 3,5 millions de personnes touche à sa fin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La grippe a touché 3,5 millions de personnes en treize semaines
La grippe a touché 3,5 millions de personnes en treize semaines
©Reuters

Santé

Grippe : l'épidémie qui a touché 3,5 millions de personnes touche à sa fin

Elle a néanmoins été moins violente que celle de l’hiver 1989-1990 qui e onze semaines avait affecté 4,6 millions de personnes.

Elle a déjà touché plus de 3,5 millions de personnes – ayant été observées avec plus de 39°C de fièvre – en treize semaines, mais elle semble toucher à sa fin. L'épidémie de grippe saisonnière est a priori la plus longue jamais observée en France métropolitaine, selon un responsable du réseau de surveillance Sentinelles-Inserm. Cette épidémie, qui a accéléré sa décrue, pourrait passer sous le seuil épidémique et s'achever cette semaine, a précisé mercredi 20 mars le docteur Thierry Blanchon.

Cependant, si l’épidémie est la plus longue jamais observée, elle n’est pas forcément la plus violente : "Même si elle reste une grosse épidémie saisonnière, d’autres d’une durée plus courte avaient touché plus de gens comme celle de l’hiver 1989-1990 qui en onze semaines avait affecté 4,6 millions de personnes", précise ainsi le Dr Blanchon.

Le réseau Sentinelles a recensé 176 cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale pour 100 000 habitants, en France métropolitaine, du 11 au 17 mars. Soit 112 000 nouveaux cas. Un chiffre supérieur au seuil épidémique de 129 cas pour 100 000 habitants. Le réseau Grog (Groupes Régionaux d'Observation de la Grippe), souligne que "la vague épidémique de grippe poursuit son reflux en métropole, mais les virus grippaux restent actifs."

Les régions les plus touchées sont le Limousin (545 pour 100 000 habitants), le Poitou-Charentes (499), l'Auvergne (249), le Languedoc-Roussillon (237), l'Alsace (223), la Bretagne (215) et le Centre (184).

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !