Grippe : 34% des Français veulent se faire vacciner | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
57% des Français estiment que les vaccins sont "utiles, mais certains peuvent être risqués"
57% des Français estiment que les vaccins sont "utiles, mais certains peuvent être risqués"
©Reuters

Piqûre de rappel

Grippe : 34% des Français veulent se faire vacciner

Selon un sondage publié jeudi, un tiers des Français, 34% exactement, prévoit de se faire vacciner contre la grippe cet hiver.

C'est l'automne et après l'automne vient l'hiver. Jusque là aucune information intéressante. Sauf que la quatrième saison du calendrier implique froid et maladie. Rhumes, angines, et surtout la grippe sont de retour. Il va donc falloir s'en prémunir. Pour cela, rien de mieux que de se faire vacciner. Un conseil que les Français devraient suivre selon un récent sondage publié jeudi.

En effet, un tiers des Français, soit 34% pour être exact, prévoit de se faire vacciner, dont un quart de façon certaine. A l'opposé, un tiers (33%) des Français interrogés indique qu'il ne se fera "probablement pas vacciner contre la grippe, et pour 33% c'est "non, certainement pas", selon ce sondage Ifop réalisé pour PHR, un groupement de pharmaciens. L'intention de se faire vacciner progresse avec l'âge: 75% des 65 ans et plus, une cible de la vaccination, ont l'intention se faire vacciner, contre 15% des 25-34 ans et 24% des 35-49 ans. Les vaccins contre la grippe seront disponibles à partir de vendredi dans la majorité des pharmacies, selon ce groupement.

Les hommes se disent plus enclins à se faire vacciner que les femmes (42% contre 27%), ainsi que les habitants de la région parisienne (45% contre 32% des Français vivant en province). La quasi totalité des Français (96%) juge les vaccins utiles (tous vaccins confondus), selon ce sondage.

Mais le risque potentiel qui peut leur être associé inquiéterait toutefois une majorité d'entre eux: 57% estiment que les vaccins sont "utiles, mais certains peuvent être risqués". Les femmes seraient ainsi plus sensibles aux risques potentiellement induits par les vaccins que les hommes (59% des femmes contre 53% des hommes estiment que les vaccins sont utiles mais risqués). Seulement 4% des personnes interrogées jugent les vaccins inutiles, dont la moitié les considérant à la fois comme inutiles et risqués. Enfin, près de 8 Français sur 10 affirment savoir où ils en sont dans leurs vaccins, d'après ce sondage.

(Sondage Ifop réalisé du 11 au 13 septembre auprès d'un échantillon de 1.006 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées par questionnaire auto-administré en ligne - méthode des quotas)

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !