Grève à Radio France : Fleur Pellerin annonce la nomination d'un médiateur | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Grève à Radio France : Fleur Pellerin annonce la nomination d'un médiateur
©

Déminage

Grève à Radio France : Fleur Pellerin annonce la nomination d'un médiateur

A la suite de cette annonce, une élue CGT de Radio France a évoqué un "pas important" dans la résolution du conflit, et la CFDT a salué une démarche de "réconciliation".

La ministre de la Culture a annoncé ce jeudi la nomination de Dominique-Jean Chertier en tant que médiateur, pour tenter de trouve une issue favorable à la grève qui touche Radio France depuis plusieurs semaines. Parmi les deux mission dont a été chargé Dominique-Jean Chertier, "la première, immédiate, doit permettre dans les plus brefs délais, la fin du conflit, la reprise des antennes et le retour aux conditions normales du dialogue social" explique Fleur Pellerin dans un communiqué. 

"La seconde phase doit permettre d'accompagner, sur la durée de négociation du contrat d'objectifs et de moyens 2015-2019, la mise en place d'un dialogue social effectif et respectueux et d'une méthode de travail" poursuit la ministre. 

A la suite de cette annonce, une élue CGT de Radio France a évoqué un "pas important" dans la résolution du conflit, et la CFDT a salué une démarche de "réconciliation". Une première rencontre entre le médiateur Dominique-Jean Chertier et les syndicats aura lieu vendredi "en fin de matinée", ont affirmé ces derniers. 

Entre 1992 et 2002, Dominique-Jean Chertier a été directeur général de l'Unedic, avant de devenir le conseiller social du du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin. Il est devenu directeur général délégué du groupe Safran en 2011 après y avoir occupé plusieurs fonctions depuis 2005.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !