Grève : la CGT, FO, la FSU et Solidaires dans la rue contre le pacte de responsabilité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Grève : la CGT, FO, la FSU et Solidaires dans la rue contre le pacte de responsabilité
©

Pas d'accord

Grève : la CGT, FO, la FSU et Solidaires dans la rue contre le pacte de responsabilité

Plus de 140 manifestations et rassemblements sont prévus dans le pays ce mardi.

Non au pacte de responsabilité. Les syndicats le disent sans cesse, ils ne veulent pas de cette idée de François Hollande censée relancer l'emploi. En tout cas, ils souhaitent autre chose. Alors pour montrer leur mécontentement, ils ont décidé de descendre dans la rue ce mardi. La CGT, FO, la FSU et Solidaires appellent donc à manifester dans plus de 140 villes. Une journée d'action surveillée avec attention par l'exécutif à cinq jours des élections municipales. 

Les syndicats veulent se battre contre ce pacte qu'ils estiment être de "complaisance", "une feuille blanche". Pour Jean-Claude Mailly de Force ouvrière, ce pacte ne prévoit "absolument rien". "Nous voulons dire clairement notre opposition au pacte de responsabilité" qui "ne va rien résoudre sur l'emploi. Il s'agit d'un nouveau cadeau aux entreprises. On demande au gouvernement de retirer ce pacte", a estimé de son côté auprès Annick Coupé, porte-parole de l'union syndicale Solidaires dans une interview à l'AFP

Mais la mobilisation devrait être faible. Aucune perturbation n'est prévue à la SNCF ni à la RATP. En revanche, il devrait y en avoir quelques unes à Orly et à Roissy. Les 5 millions de fonctionnaires sont aussi invités à manifester pour dénoncer "les conséquences désastreuses" pour le service public des 50 milliards d'euros d'économies prévues d'ici 2017 notamment pour financer le pacte. Mais là encore, la mobilisation devrait être faible.

Côté politique, le Front de gauche et le NPA ont tenu à soutenir les grévistes. En tout cas, selon Jean-Claude Mailly, ces manifestations seront un bon moyen de rendre hommage à Marc Blondel; leader emblématique de FO, mort lundi. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !