Une greffe de l'utérus réussie en Turquie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Une greffe de l'utérus
réussie en Turquie
©

Espoir

Une greffe de l'utérus réussie en Turquie

Une patiente a reçu un utérus d'une donneuse décédée. Une opération sans précédent qui suscite l'espoir pour les femmes sans utérus.

Une femme de 21 ans a reçu le 9 août dernier une greffe d'utérus d'une donneuse décédée. L'opération avait déjà été menée en Arabie Saoudite en 2000 mais la donneuse était vivante, et la greffe avait échoué au bout de trois mois.

"Cet utérus, c'est déjà un de mes propres organes. Il y a longtemps que nous attendions pour en arriver là", s'est réjouie la jeune femme.

Mais les médecins sont encore prudents. Même si elle a eu ses règles, l'opération sera considéré comme un succès uniquement si la jeune femme parvient à avoir un enfant.

Cette greffe est un espoir pour les femmes qui naissent sans utérus, environ une femme sur 5000 dans le monde. S'il est possible de vivre sans utérus, en revanche, une greffe ne permettrait qu'une seule grossesse, selon les médecins.

 

Lu sur RFI.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !