Grèce : pic de suicides et de meurtres à cause de la rigueur budgétaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Grèce : pic de suicides et de meurtres à cause de la rigueur budgétaire
©Reuters

Ceinture trop sérrée

Grèce : pic de suicides et de meurtres à cause de la rigueur budgétaire

La santé des Grecs est aussi malmenée, avec une recrudescence de malaria et de VIH.

Le cumul de la récession économique et de l'austérité budgétaire est un coup dur évident pour la Grèce. Selon une étude gréco-américaine publiée dans l'American Journal of Public Health, ces conditions difficiles ont un impact direct sur la mortalité en Grèce.

La santé physique et psychologique des Grecs est en déclin, et à l'inverse, les suicides et les meurtres sont en augmentation. La santé des Grecs est malmenée, avec une recrudescence de Malaria et de VIH. Les cas de troubles mentaux, d'abus de drogue et de maladies infectieuses provoquées par le virus du Nil occidental ont également augmenté.

Aristotle University of Thessaloniki in Greece and the University of New Mexico in the United States

Read more at: http://medicalxpress.com/news/2013-04-reveals-austerity-impact-health-greece.html#jCp
Aristotle University of Thessaloniki in Greece and the University of New Mexico in the United States

Read more at: http://medicalxpress.com/news/2013-04-reveals-austerity-impact-health-greece.html#jCp
Aristotle University of Thessaloniki in Greece and the University of New Mexico in the United States

Read more at: http://medicalxpress.com/news/2013-04-reveals-austerity-impact-health-greece.html#jCp

Les taux de suicide et de meurtre ont explosé entre 2007 et 2009, augmentant respectivement de 22,7% et de 27,6%. Les hommes sont particulièrement touchés par ces fléaux.

Les chercheurs de l’université Aristote de Thessalonique en Grèce et de l'Université de New Mexico aux Etats-Unis ont utilisé dans leurs calculs les statistiques des services de santé du gouvernement. Malgré la détérioration de la santé des Grecs, des coupes budgétaires sont intervenues dans le budget de la santé, et les dépenses du ministère de la Santé ont chuté de 23,7M entre 2009 et 2011.

Despite deteriorating health conditions, cutbacks occurred in government financing of public services, as the Ministry of Health's total expenditures fell by 23.7 percent between 2009 and 2011.

Read more at: http://medicalxpress.com/news/2013-04-reveals-austerity-impact-health-greece.html#jCp

Lu sur AFP

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !