Grèce : l'ambassade de France à Athènes visée par une attaque à la grenade | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Grèce : l'ambassade de France à Athènes visée par une attaque à la grenade
©Reuters

Pris pour cible

Grèce : l'ambassade de France à Athènes visée par une attaque à la grenade

Aucune revendication n’a été faite, mais les autorités privilégient dans l'immédiat la piste d'un acte commis par la mouvance extrémiste anarchiste locale.

La France visée en Grèce. Jeudi matin, l'ambassade de France à Athènes, située sur une des grandes avenues centrales de la ville, en face du Parlement, a été prise pour cible par deux inconnus circulant à moto qui ont jeté une grenade devant l'établissement. Un policier en faction a été légèrement blessé, mais a tout de même été hospitalisé pour des premiers soins. Aucune revendication n’a été faite, mais les autorités privilégient dans l'immédiat la piste d'un acte commis par la mouvance extrémiste anarchiste locale. Cette dernière revendique régulièrement des attaques sans victimes contre des cibles diplomatiques, économiques ou politiques.

Les représentations françaises en Grèce sont d’ailleurs parfois prises pour cible. Un groupuscule anarchiste avait déclaré en octobre qu’il allait mener des actions pour demander la libération de de Georges Ibrahim Abdallah, un Libanais qui purge depuis 1987 une peine de détention à perpétuité en France pour actes terroristes. Les enquêteurs n'excluent pas non plus une attaque liée à la victoire de Donald Trump et à l’importance de de l'extrême droite en France, alors que la présidente du Front national, Marine Le Pen, a adresses ses "félicitions" au au nouveau président américain.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !