Grèce : Alexis Tsipras vote pour sa réélection | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Grèce : Alexis Tsipras vote pour sa réélection
©REUTERS/Alkis Konstantinidis

Droite ou gauche ?

Grèce : Alexis Tsipras vote pour sa réélection

Le premier ministre sortant estime que s'il gagne, les Grecs auront voté pour "un gouvernement de combat".

Les bureaux de vote sont ouverts depuis 7 heures ce matin et 10 millions de Grecs sont appelés une nouvelle fois aux urnes. Elu en janvier dernier sur la promesse d'en finir avec la politique d'austérité qui étouffait la Grèce, Alexis Tsipras remet son mandat en jeu ce dimanche, non sans espoir d'obtenir une seconde chance. Le premier ministre grec sortant, qui avait dû présenter sa démission en août après avoir perdu sa majorité parlementaire a annoncé que les Grecs allaient "prendre leur avenir en main […] et sceller la transition vers une nouvelle ère". Au coude à coude avec le parti de droite Nouvelle Démocratie (ND) de Vangélis Meïmarakis, Alexis Tsipras a voté pour sa réélection dans un bureau de vote d'Athènes estimant que s'il gagnait, les Grecs auraient voté pour "un gouvernement de combat".

Alors qu'il avait obtenu un refus massif de son peuple lors du référendum du 5 juillet sur les propositions des créanciers, Alexis Tsipras avait finalement accepté les conditions du FMI et de l'Europe pour éviter un Grexit, renonçant finalement à considérer l'avis des Grecs. Face à cette décision, un tiers des députés de son parti Syriza avaient refusé de le soutenir et créé un nouveau parti (Unité populaire) conduisant le premier ministre à démissionner de ses fonctions. Pour certains Grecs, il est difficile de dresser un bilan du parti de la gauche radicale en seulement quelques mois. Pour d'autres en revanche, le délai fut assez long. Yanis Varoufakis, l'ancien ministre des Finances grec a de son côté annoncé qu'il voterait pour l'Unité populaire lors de ces élections législatives anticipées. 

Lu sur France tv Infos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !