Gouvernement de Manuel Valls : qui arrive, qui part, qui reste à son poste... les dernières informations | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Gouvernement de Manuel Valls : qui arrive, qui part, qui reste à son poste... les dernières informations
©

C'est pour qui ?

Gouvernement de Manuel Valls : qui arrive, qui part, qui reste à son poste... les dernières informations

Le gouvernement sera connu mercredi et le Conseil des ministres aura lieu vendredi.

Manuel Valls est déjà au travail. Quelques heures après sa nomination au poste de Premier ministre, l'ex-ministre de l'Intérieur compose son gouvernement.

Ils partent à coup sûr

Cécile Duflot et Pascal Canfin vont partir du gouvernement, c'est aujourd'hui une certitude. "Nous ne sommes pas au gouvernement pour être au gouvernement. Vous savez, Cécile Duflot, on lui a proposé la place de numéro deux du gouvernement, mais sans changer de ligne", a indiqué ce mardi Pascal Canfin, l'ancien ministre de la Coopération.

Christiane Taubira, pas vraiment "Valls-compatible" devrait aussi partir. La ministre de la Justice n'apprécie pas les méthodes de l'ancien ministre de l'Intérieur qu'elle juge trop "répressives". Les désaccords ont été nombreux durant les 22 premiers mois - un désaccord de fond qui ne peut pas trouver de solutions à court terme.

Yamina Benguigui, ministre de la Francophonie aurait menti sur sa déclaration de patrimoine, ce qui impliquerait son départ précipité. Manuel Valls l'aurait déjà acté.

Hélène Conway, ministre des Français de l'étranger n'aurait plus sa place dans un gouvernement resserré. Idem pour Marylise Lebranchu, ministre de la Réforme de l'Etat et Sylvia Pinel, ministre de l'Artisanat.


Ils restent à leur poste

Laurent Fabius reste ministre des Affaires étrangères selon plusieurs sources.

Jean-Yves Le Drian ne devrait pas bouger du ministère de la Défense.

Michel Sapin reste au ministère du Travail. Selon des informations d’Europe 1, il sera également chargé des Affaires sociales dans le gouvernement.

Arnaud Montebourg a fait le choix de garder le ministère du Redressement productif. Il pourrait se voir attribuer un portefeuille de complément qui pourrait être celui du Commerce extérieur et de l'Innovation. Fleur Pellerin le suivrait au sein de ce ministère aux attributions élargies. Ce mardi matin sur France Inter, il avait indiqué qu'il "soutenait Valls".

Pierre Moscovici pourrait rester à son poste au ministère de l'Economie, même s'il n'a jamais caché ses ambitions européennes.


Ils arrivent...

Ségolène Royal a d'ores et déjà été sondée et fait partie des favorites pour obtenir un portefeuille. Un temps pressentie à Bercy, d'autres sources indiquent maintenant qu'elle pourrait remplacer Vincent Peillon à l'Education nationale.

François Rebsamen a émis le souhait d'aller au ministère de l'Intérieur. Il n'est pas encore certain qu'il l'obtienne selon France Info.

Jean-Michel Baylet rentrerait au gouvernement pour représenter les radicaux de gauche, selon Le Point. Il se verrait confier le portefeuille de la décentralisation, jusqu'ici détenu par Anne-Marie Escoffier.

Thierry Mandon, Karine Berger ou encore le sénateur de l'Isère André Vallini sont aussi cités.


...ou ils prennent un autre ministère

Bernard Cazeneuve, ministre du Budget devrait intégrer l'Elysée. Selon Olivier de Lagarde, rédacteur en chef adjoint de France Info, il pourrait devenir le nouveau secrétaire général de l'Élysée, à la place de Pierre-René Lemas. Problème : ce dernier a démenti cette information à Thomas Wieder, qui suit l'Elysée pour le "Monde" :

Selon le Nouvel Observateur,Benoît Hamonserait pressenti au ministère de l'Education nationale. 

Aurélie Filippetti pourrait rester à la Culture mais proche de Manuel Valls, elle pourrait se voir confier un ministère plus important.

Najat Vallaud-Belkacem a été citée au ministère du Logement.

Par ailleurs, mardi après-midi, Manuel Valls aurait proposé aux Verts le ministère de l'Ecologie "s'ils le désiraient". Le Premier ministre a rencontré une délégation EELV composée de sa secrétaire nationale Emmanuelle Cosse, de Jean-Vincent Placé, et de Barbara Pompili et de François de Rugy. Toutefois, le bureau exécutif d'EELV a annoncé dans le début de la soirée s'opposer à participer au gouvernement de Manuel Valls. 

La composition du gouvernement sera annoncée mercredi, confirme l'entourage de Hollande. Le Conseil des ministres aura lieu vendredi, confirme ce soir l'entourage du président.


En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !