Gouvernement Ayrault : le groupe UMP va déposer une motion de censure à l'Assemblée nationale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
La motion de censure sera débattue à l'Assemblée nationale le 20 mars prochain
La motion de censure sera débattue à l'Assemblée nationale le 20 mars prochain
©Reuters

Législatif

Gouvernement Ayrault : le groupe UMP va déposer une motion de censure à l'Assemblée nationale

Cette motion n'a aucune chance d'être adoptée puisque les socialistes disposent de la majorité absolue au sein de la Chambre basse.

L'Assemblée nationale débattra le mercredi 20 mars de la motion de censure que doit déposer en fin de semaine le groupe UMP contre la politique économique du gouvernement, a-t-on appris mardi de sources parlementaires. Ce projet était prévu de longue date puisque Jean-François Copé, président de l'UMP, avait déjà annoncé le 13 février que son parti allait déposer "dans les prochaines semaines une motion de censure" contre la politique économique du gouvernement pour "inciter" François Hollande à "changer immédiatement" de cap. On rappelle que la motion de censure est un moyen permettant au Parlement de montrer sa désapprobation envers la politique du gouvernement, et le pousser à la démission.

La Conférence des présidents de l'Assemblée, qui regroupe notamment les chefs de file des groupes politiques autour du président de l'Assemblée Claude Bartolone (PS), a décidé de fixer le débat sur la motion de censure au mercredi 20 mars à 16 heures, si le groupe UMP la dépose comme prévu en fin de cette semaine. Lors de ce débat, assez bref, devraient s'exprimer les présidents de tous les groupes politiques de l'Assemblée, à commencer par le chef de file UMP Christian Jacob, ainsi que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Pour être adoptée, une motion de censure doit recueillir la majorité des membres composant l'Assemblée, ce qui ne laisse aucune chance à celle du groupe UMP, les socialistes détenant à eux seuls la majorité absolue.

Dans l'histoire de la Ve République, une seule motion de censure a été adoptée, en 1962, contre le gouvernement de Georges Pompidou. Le président de la République, le général de Gaulle, avait alors dissous l'Assemblée nationale. La dernière motion de censure déposée l'a été en juillet 2009 par les socialistes contre le gouvernement de François Fillon.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !