GM&S : Échauffourées et lacrymogènes en marge de la visite d'Emmanuel Macron | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
GM&S : Échauffourées et lacrymogènes en marge de la visite d'Emmanuel Macron
©

Le voyage pour rien

GM&S : Échauffourées et lacrymogènes en marge de la visite d'Emmanuel Macron

Des salariés de l'entreprise de la Creuse, mécontents de ne pas voir le président venir à eux sont allés à sa rencontre. Ils ont été repoussés par la gendarmerie.

C'est une colère perceptible qui agite les employés et personnalités politiques de la Creuse. Soutenus par des militants politique de gauche et par des habitants de la région, un groupe d'une centaine de manifestants a décidé de profiter de la venue du Président au campus d'Égletons pour aller à sa venue. 

Arrêté en chemin par la gendarmerie, ils ont tenté d'avancer malgré tout et ont été repoussé par les forces de l'ordre à l'aide de gaz lacrymogènes. Ils ont ensuite tenté de contourner les forces de l'ordre, sans succès.

Pour rappel, ce sont 277 emplois qui sont menacés dans cette région largement sinistrée. L'entreprise GM&S ne parvient pas à retrouver de repreneurs et la situation laisse entrevoir le pire pour ses salariés. 

Par ailleurs, les manifestants avaient refusé un entretien avec le secrétaire d'État chargé du dossier au Ministère, Benjamin Griveaux, et avec le préfet de la Creuse. 
Lu dans Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !