Gilles Bourdouleix dérape encore en traitant une journaliste de "petite pétasse" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Gilles Bourdouleix dérape encore en traitant une journaliste de "petite pétasse"
©

Mots de trop

Gilles Bourdouleix dérape encore en traitant une journaliste de "petite pétasse"

La semaine passée, Libération avait écrit que le maire de Cholet était "anti-gens du voyage".

Gilles Bourdouleix refait parler de lui. Exclu de l'UDI en 2013 pour avoir déclaré que "Hitler n'a peut être pas tué assez" de gens du voyage, le maire de Cholet s'en est pris cette fois à une journaliste de Libération. La semaine passée, elle avait écrit que le maire de Cholet était "anti-gens du voyage". Une phrase qui n'a pas plu au maire de Cholet qui a insulté la jeune femme lors du conseil municipal disant : "contrairement à ce qu'a écrit une petite pétasse de Libération, je ne suis pas un maire anti-gens du voyage mais seulement un maire qui attend que la loi soit respectée partout et par tout le monde".

Durant cette soirée animée, une élue l'avait pressé de retirer ses propos. "Non madame, vous prendrez le dictionnaire, ça veut dire ce que ça veut dire" avait répondu sèchement Bourdouleix.

Ce mardi, la Société des journalistes et du personnel de Libération (SJPL) a dénoncé "avec la plus grande fermeté les insultes inadmissibles de M.Gilles Bourdouleix proférées lors d’un conseil d’agglomération le lundi 16 mars 2015 et visant l’une de ses journalistes. De tels propos sont tout simplement indignes et abjects de la part d’un élu de la République". 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !