Gazole : une hausse de 2 centimes par litre à l'étude | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Le prix du gazole pourrait augmenter de 2 centimes du litre
Le prix du gazole pourrait augmenter de 2 centimes du litre
©Reuters

Tout augmente

Gazole : une hausse de 2 centimes par litre à l'étude

Christian Eckert, le secrétaire d'État au Budget a reconnu ce vendredi sur Sud Radio que c'était "une hypothèse" envisagée par le gouvernement.

Le gouvernement doit trouver les recettes sans augmeter les impôts pour financer ses investissements. François Hollande s'y est engagé depuis plusieurs mois et l'a répété lors de sa conférence de presse du 18 septembre. Alors les ministres étudient de nombreuses pistes dont celle de l'augmentation du prix du gazole. Plusieurs médias avaient d'ailleurs annoncé qu'elle pourrait se situer aux alentours de 2 centimes d'euro par litre. 

Ce vendredi, Christian Eckert, secrétaire d'État au Budget a confirmé qu'il s'agissait d'une hypothèse envisagée. "On ne peut pas réclamer de nouvelles autoroutes, de nouvelles infrastructure ferroviaires, sans que nous trouvions en face des nouveaux financements et, parmi les financements, (...) une des hypothèses est effectivement une augmentation de deux centimes par litre du gazole" a-t-il indiqué sur Sud Radio.

Avec l'abandon de l'écotaxe, qui doit être remplacée par un péage de transit poids lourds, cette piste est donc l'une des plus probables. "Il y a eu une modification de l'écotaxe que nous avons transformée en une contribution d'un péage de transit des poids lourds. Le produit de cette contribution est assez largement inférieur à ce qui était prévu. Donc, il faudra trouver des ressources pour l'investissement dans les transports publics notamment dans les routes mais pas seulement. La taxation du gazole est déjà très favorable" a reconnu Christian Eckert, ajoutant que, "s'il y a des propositions de financements différentes ou complémentaires, tout ça peut évoluer". Les automobilistes sont prévenus.

Lu sur Sud radio

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !