Gazoducs Nord Stream : Ursula von der Leyen parle de "sabotage" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Nord Stream 2
Nord Stream 2
©ERIC PIERMONT / AFP

Europe

Gazoducs Nord Stream : Ursula von der Leyen parle de "sabotage"

Mette Frederiksen, la première ministre danoise, a aussi évoqué des actes délibérés

Les trois fuites mystérieuses ont lieu sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2, majoritairement détenus par le géant russe Gazprom, en mer Baltique sont-elles dues à un sabotage ? se demande Le Figaro.

«Toute perturbation délibérée de l'infrastructure énergétique européenne active est inacceptable et entraînera la réponse la plus ferme possible», a déclaré Ursula von der Leyen citée par Le Figaro.

la première ministre danoise Mette Frederiksen a évoqué des «actes délibérés» : «On ne parle pas d'un accident», a-t-elle ajouté sans toutefois désigner un suspect. Pour Copenhague, les trous par lequel s'échappe le gaz sont «trop gros» pour être de cause accidentelle ; ces derniers auraient été provoqués «par des détonations», a expliqué le ministre de l'Energie Dan Jørgensen. Les fuites devraient durer «au moins une semaine», selon Copenhague ajoute Le Figaro.

Selon plusieurs observateurs, il pourrait s'agir d'un travail de spécialistes intervenant à 100 mètres de profondeur, au fond de la mer Baltique. Pour agir à cette profondeur, il faudrait l'aide d'un sous-marin. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !