Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Soeren Stache / dpa / AFP

Oral vert

Gaz de schiste, nucléaire, Notre-Dames-des-Landes : Emmanuel Macron a dévoilé les grandes lignes de son programme écologique

Le candidat s'est dit opposé à l'exploitation des gaz de schiste et s'est engagé à nommer un "médiateur" dans le dossier Notre-Dame-des-Landes.

Alors que beaucoup pointe du doigt la quasi inexistence de son programme, Emmanuel Macron tente désormais de distiller plusieurs mesures. Invité ce jeudi 9 février par l'ONG environnementale WWF à répondre aux questions des internautes lors d'un entretien filmé sur Facebook, l'ancien ministre de l'Economie a laissé apparaitre les contours de son programme "écolo". 

Concernant le très controversé aéroport de Notre-dames-de-Landes, le candidat d'En Marche ! ne se pas montré catégorique. Plutôt favorable au projet lorsqu'il était au gouvernement, il a toutefois indiqué que s'il était élu, il nommerait un "médiateur indépendant" qui aura "six mois" pour étudier une alternative, dont le réaménagement "de l'aéroport Loire-Atlantique". "Il y a une consultation référendaire, je ne la déchirerai pas", a-t-il souligné, tout en expliquant: "je ne veux pas d'évacuation et de brutalité".

Emmanuel Macron s'est également engagé à fermer les dernières centrales à charbon françaises et à ne pas utiliser le gaz de schiste. "Il n'y aura aucune exploitation ou exploration de gaz de schiste sous mon quinquennat" a-t-il soutenu. Sur l'épineux sujet du nucléaire, il indique avoir une vision "réaliste" mais pas "conservatrice". "Il n'est pas bon d'avoir 75%" de l'électricité d'origine nucléaire" estime-t-il, en annonçant vouloir "se mettre sur le trajectoire de 50%" de nucléaire à l'horizon 2025. Il a aussi plaidé pour une vraie stratégie sur la sortie des fossiles" afin d'être "cohérent" avec l'accord de Paris sur le climat. 

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !