Garde alternée : la proposition de loi suspendue (pour un bon moment) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Garde alternée : la proposition de loi suspendue (pour un bon moment)
©REUTERS/Jacky Naegelen

Time is Over

Garde alternée : la proposition de loi suspendue (pour un bon moment)

Le texte, qui proposait le principe de la résidence alternée en cas de séparation des parents a été interrompu, faute de temps.

La proposition de loi (PPL), qui proposait le principe de la résidence alternée en cas de séparation des parents, a été suspendue lors de son examen à l'Assemblée nationale, faute de temps, dans la nuit de jeudi à vendredi. Portée par des députés Modem et LREM, elle devait permettre de mieux équilibrer la garde des enfants, notamment pour les pères. Mais cette PPL se heurtait à l'opposition de nombreux élus de gauche… mais aussi de la République en Marche.

Pour l'opposition LR, cette suspension tombe donc à point nommée, d'autant plus qu'elle a été déposée par le Modem, qui n'aura plus de "niche", c’est-à-dire de séance réservée à ses propositions de loi avant plusieurs mois voire un an.

Lu sur FranceInfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !