G20 : David Cameron s’emballe sur la “grandeur” du Royaume-Uni | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
G20 : David Cameron s’emballe sur la “grandeur” du Royaume-Uni
©

Susceptible

G20 : David Cameron s’emballe sur la “grandeur” du Royaume-Uni

Répondant aux propos supposés d'un officiel russe critiquant la Grande-Bretagne, le Premier ministre britannique a mis au défi de " trouver un pays avec une histoire plus glorieuse".

Fallait pas le chercher. Rapportant les propos d’un officiel russe qui aurait parlé du Royaume-Uni comme d’une "petite île qui n’intéresse personne", le Premier ministre britannique David Cameron a affirmé vendredi sa vision des choses au G20 de Saint-Pétersbourg : "Oui nous sommes une petite île, un ensemble de petites îles en fait, mais je mets au défi quiconque de trouver un pays avec une histoire plus glorieuse, un plus grand coeur et une plus grande ténacité".

Bouillant, David Cameron avait déjà affirmé devant des journalistes vendredi matin que son pays avait rien de moins que sauvé l’Europe du fascisme, aboli l’esclavage et "inventé beaucoup de choses parmi les plus utiles qui soient" : la télévision et le world wide web, entre autres, rapporte le Daily Mail.


L’éloge ne s’arrête pas là. Selon lui, les britanniques domineraient le monde question art, sport, philosophie et diplomatie. "Nos musiques réjouissent et amusent des millions de personnes, a-t-il affirmé. Les Beatles, Elgar [compositeur et chef d’orchestre] et dans une moindre importance les One Direction, ont conquis le monde".

Lu sur The Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !