Fukushima : encore une fuite d'eau radioactive | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Fukushima : encore une fuite d'eau radioactive
©Reuters

/!\

Fukushima : encore une fuite d'eau radioactive

Selon Tepco, la compagnie en charge de la centrale, près de 100 m3 sont sortis des réservoirs.

A Fukushima, il ne se passe malheureusement presque pas un jour sans qu'un dysfonctionnement ne soit constaté. Ainsi, ce jeudi, une nouvelle fuite d'eau contaminée est à déplorer comme l'a indiqué Tokyo Electric Power (Tepco), l'entreprise en charge de la centrale nucléaire fortement endommagée par le tsunami du 11 mars 2011. Plus précisément, ce sont près de 100 m3 d'eau qui sont sortis d'un des énormes réservoirs installés."Il n'y a pas de fossé à proximité de ce réservoir qui est éloigné de l'océan Pacifique, et il est donc peu probable que l'eau qui a fui soit allée jusqu'à la mer", a précisé le porte-parole de Tepco. "Nous prenons différentes mesures, mais nous nous excusons d'inquiéter l'opinion publique avec cette fuite", a-t-il ajouté.

Cette eau, bien que débarrassée de césium radioactif, reste contaminée en radionucléides émettant des rayons bêta. Preuve en est, Tepco dit avoir mesuré une radioactivité de 230.000 becquerels de strontium et autres émetteurs de rayonnements bêta par litre. Mais "la fuite a été stoppée et nous sommes en train de récupérer l'eau qui a coulé et la terre contaminée", a précisé le porte-parole.

Depuis, le tsunami la centrale est dans une situation inédite : quatre réacteurs sont très endommagés et de grandes quantités d'éléments radioactifs sont émises dans l'air, les sols et les eaux de la région. Ainsi, Tepco doit faire face à de nombreux problèmes quotidiens. Parmi eux, la gestion de l'eau contaminée, accumulée dans les sous-sols du site et dans un millier de gigantesques réservoirs est un des plus ennuyeux auquel aucune solution pérenne n'a été trouvée jusqu'à présent.

A noter qu'une série de fuite d'eau radioactive s'est déjà produite en août dernier, inquiétant une communauté internationale déjà préoccupée par l'état de la centrale accidentée, située à 220 km au nord de Tokyo.

lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !