Front républicain ou "ni-ni" : NKM souhaite que les militants UMP soient consultés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Front républicain ou "ni-ni" : NKM souhaite que les militants UMP soient consultés
©

Choix important

Front républicain ou "ni-ni" : NKM souhaite que les militants UMP soient consultés

La vice-présidente de l'UMP Nathalie Kosciusko-Morizet juge que la "question fondamentale" du "ni-ni" en cas de duel FN/PS "a vocation a être posée" aux militants du parti.

Pour la législative partielle du Doubs, demain, c'est réglé : l'UMP a décidé mardi soir de prôner le "ni-ni". Mais les débats ont été rudes, notamment entre un Alain Juppé appelant à voter PS et un Nicolas Sarkozy voulant faire barrage au FN...

Nathalie Kosciusko-Morizet se place, elle, dans le camp opposé au "ni-ni" : "Je n’ai aucune complaisance à l’égard du PS, mais je ne le mets pas sur le même plan que le FN et j’en tire la conclusion logique : quand je suis face au pire des choix, j’évite le choix du pire !", explique-t-elle dans un entretien au Figaro.

La position du parti à ce sujet doit-elle être soumise au vote des militants ? "C’est une question fondamentale, donc elle a vocation à leur être posée", répond l'ancienne ministre. "Ce ne sera probablement pas possible avant les départementales, qui vont venir très vite, mais je souhaite vraiment que les militants soient consultés", ajoute-t-elle.

Le secrétaire général du parti, Laurent Wauquiez, réaffirme pour sa part dans le Parisien de ce samedi son opposition au front républicain : "On ne s’oppose pas le lundi au gouvernement pour ensuite appeler à voter pour lui le samedi. Sinon les gens ne peuvent plus vous croire", déclare-t-il.

Lu sur LCP

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !