Front de gauche : Mélenchon assure que les députés ne voteront pas la confiance au gouvernement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Jean-Luc Mélenchon compte bien profiter des errements du gouvernement
Jean-Luc Mélenchon compte bien profiter des errements du gouvernement
©

Dans l'opposition

Front de gauche : Mélenchon assure que les députés ne voteront pas la confiance au gouvernement

Selon lui en proposant le pacte de responsabilité aux entreprises, François Hollande a "fait un choix politique de droite".

Le Front de gauche vit des heures difficiles. En effet, à son sommet, les tensions sont vives entre Jean-Luc Mélenchon (Parti de Gauche) et Pierre Laurent (Parti communiste). Toutefois ce vendredi, les deux leaders ont renoué le dialogue. Et ce samedi les deux hommes ont battu le pavé côte à côte à Marseille contre les licenciements, les bas salaires et l'austérité au milieu de 7 000 manifestants. Car il est un point sur lequel le PG et PCF se rejoignent : la critique de la politique menée par François Hollande. Ainsi, Jean-Luc Mélenchon a affirmé ce dimanche sur France 3 que les députés du Front de gauche ne voteront pas la confiance au gouvernement sur le texte relatif au pacte de responsabilité proposé aux entreprises. "Le groupe Front de gauche votera contre la confiance", a-t-il assuré en précisant que, selon lui, le président François Hollande avait "fait un choix politique de droite".

Il s’agit d’une grande première et d’une radicalisation du discours puisque jusque-là Jean-Luc Mélenchon avait toujours dit que les députés du Front de gauche, bien que non membres de la majorité, ne voteraient pas une défiance au gouvernement. Toutefois un tel vote sanction, s’il avait lieu, ne devrait avoir qu’une conséquence symbolique. En effet, il n'y a aucune chance que le gouvernement soit renversé, les socialistes ayant la majorité à l'Assemblée nationale.

Pour Jean-Luc Mélenchon, "la chance" de François Hollande, "c'est qu'il a à faire à des pleutres et pense qu'il va se sortir d'affaire par habileté". "Hollande fait la politique économique de la droite (...) pour la gauche, pour les gens de gauche, c'est la trahison, car c'est une politique de droite et tout le monde le sait".

S'agissant du pacte de responsabilité, le leader du Parti de gauche a jugé que ce n'était "pas une politique pour l'entreprise", mais "une politique pour les actionnaires à qui on fait cadeau de 30 milliards d'euros". "Cela ne marchera jamais. Cette politique est appliquée dans pratiquement toute l'Europe et partout c'est la récession", a-t-il fait valoir. A l’approche des élections, Jean-Luc Mélenchon compte bien se démarquer au maximum de la politique gouvernementale.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !