Frondeurs PS : les opposants à la politique gouvernementale sanctionnés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Frondeurs PS : les opposants à la politique gouvernementale sanctionnés
©

Chaises musicales

Frondeurs PS : les opposants à la politique gouvernementale sanctionnés

Six députés qui n'avaient pas voté la confiance à Manuel Valls, dont Christian Paul, ont ainsi été exfiltrés de la commission des affaires sociales à l'Assemblée nationale.

Bruno Le Roux est semble-t-il décidé à ne plus rien laisser passer. Le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale a en effet décidé de sévir et de sanctionner plusieurs députés qui n'ont pas voté la confiance à Manuel Valls, les fameux "frondeurs".

Christian Paul, le plus connu d'entre eux, ainsi que Fanélie Carrey-Conte, Linda Gourjade, Barbara Romagnan et Gérard Sebaoun, devaient normalement siéger à la commission des affaires sociales. Que nenni ! Ils en ont été exclus, selon Europe 1. Un autre député frondeur médiatique, Jean-Marc Germain, avait de son côté renoncé de lui-même à intégrer cette commission, qui débattra notamment des plans d'économies de la sécurité sociale.

La démarche, en tout cas, passe mal : "On le surnomme ‘le sénateur Mac Carthy’" note un frondeur à propos de Bruno Le Roux, tandis que la présidente de la dite commission, Catherine Lemorton, trouve la méthode "détestable", selon "Le Monde". Christian Paul, ainsi, se retrouverait désormais dans la commission aux affaires... culturelles. Bien loin des débats économiques et sociaux qui empoisonnent toujours la majorité gouvernementale.

Vu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !