Fronde au PS : Hollande rencontrera les parlementaires socialistes d'ici fin juin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Fronde au PS : Hollande rencontrera les parlementaires socialistes d'ici fin juin
©Reuters

Discussions

Fronde au PS : Hollande rencontrera les parlementaires socialistes d'ici fin juin

C'est Bruno Le Roux, le patron des députés PS, qui l'a affirmé ce dimanche soir sur RTL.

"Moi président de la République, je ne serai pas le chef de la majorité, je ne recevrai pas les parlementaires de la majorité à l'Elysée". C'était l'une des promesses de François Hollande pendant sa campagne présidentielle. Il l'avait martelé lors du débat télévisé de l'entre-deux tours face à son concurrent Nicolas Sarkozy. Mais comme d'autres promesses auparavant, il semblerait que le chef de l'Etat revienne dessus. En effet, alors que la gronde est de plus en plus grande au sein même de sa majorité, le président de la République cherche des gestes d'apaisement. Et l'un d'entre eux, comme l'a affirmé ce dimanche le patron des députés PS, Bruno Le Roux, sera de "venir avant la fin de la session parlementaire (ndlr: fin juin) dialoguer avec la majorité".

"J'ai formulé avec Didier Guillaume, le président du groupe socialiste au Sénat, une invitation au président de la République pour venir avant la fin de la session parlementaire dialoguer avec la majorité (...). Il a besoin de partager avec les parlementaires et donc il va venir", a annoncé le député de Seine-Saint-Denis sur RTL et LCI (avec Le Figaro).Selon lui, le président pourra ainsi communiquer à la majorité "le chemin qui est le sien, la persuasion qui est la sienne".

Une annonce qui intervient alors que la semaine dernière, une nouvelle fois, un certain nombre de parlementaires socialistes ont exprimé, en réunion de groupe, leur traumatisme après l'onde de choc des européennes. Cependant, Bruno Le Roux se veut optimiste et certifie  qu'"il y aura une majorité à l'Assemblée pour voter le budget."


Le Grand Jury du 01 juin 2014 - Bruno Le Roux...par rtl-fr

A noter que François Hollande avait déjà rencontré les parlementaires socialistes réunis à la maison de l'Amérique latine le 16 mai 2013, à l'issue de sa conférence de presse semestrielle.

Enfin Bruno Le Roux a eu un mot pour les quelques élus PS qui demandent à ce qu'une primaire se tienne en 2017, et ce même si François Hollande compte briguer un second mandat. "Vouloir le débat sur les primaires trois ans avant, c'est parier sur la défaite", a-t-il déclaré, recommandant aux députés de défendre la politique gouvernementale plutôt que de penser à 2017.

lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !