Free : d'après Bouygues, l'opérateur ment à ses abonnés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Free : d'après Bouygues, l'opérateur ment à ses abonnés
©

Tromperie

Free : d'après Bouygues, l'opérateur ment à ses abonnés

Selon les informations du quotidien Les Echos, l'opérateur de téléphonie mobile Free est assigné devant le tribunal de commerce par Bouygues Télécom, qui l'accuse de tromper ses abonnés sur la qualité du service proposé.

D'après Bouygues, Free bloque le débit de ses utilisateurs après 3Go de consommation, mais promet pourtant un débit internet illimité sur mobile. Le service de Free repose sur un contrat d'itinérance grâce auquel les abonnés peuvent recevoir des données sur un réseau indépendant de leur opérateur. En plus de son propre réseau de taille restreinte, Free utilise le réseau de l'opérateur Orange pour un coût allant de 500 à 700 millions d'euros par an.

L'assignation de Free au tribunal de commerce précise notamment : "Il est désormais établi que lorsque Free Mobile utilise le réseau d'Orange, Free Mobile réduit drastiquement le débit de ses clients sur certains services identifiés, alors même que ces derniers n'ont pas atteint le seuil de consommation qui leur est fixé".

L'opérateur Bouygues estime par ailleurs que Free bride précisément les abonnés qui consomment le plus de données mobiles, (utilisées par exemple pour visionner des vidéos sur internet) en leur proposant volontairement un débit plus lent. Free avait déjà été pointé du doigt par la dernière étude de l'UFC-Que Choisir pour la mauvaise qualité de ses réseaux 3G et 4G.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !