François Rebsamen : "il reste encore deux ans pour que les Français prennent conscience que François Hollande est un grand président" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Rebsamen estime que François Hollande est "un grand président".
François Rebsamen estime que François Hollande est "un grand président".
©Reuters

Nous sommes trop aveugles

François Rebsamen : "il reste encore deux ans pour que les Français prennent conscience que François Hollande est un grand président"

Le ministre du Travail déclare souhaiter que le chef de l'Etat soit candidat à sa réélection, car "François Hollande est un bon président, sa politique commence à livrer ses résultats", dans un entretien au Monde.

77% des Français ne souhaitent pas que François Hollande soit candidat en 2017, selon un récent sondage, mais François Rebsamen n'est pas de ceux-là. Au contraire, "moi, je souhaite qu’il soit candidat. François Hollande est un bon président, sa politique commence à livrer ses résultats", déclare-t-il dans une interview au Monde ce lundi.

Il ajoute qu'il "reste encore deux ans pour que les Français prennent conscience que François Hollande est un grand président."

Le ministre du Travail estime que la question d'une primaire à gauche ne se pose pas. "J’ai toujours dit qu’il ne peut pas y avoir de primaire avec un président en exercice qui souhaite se représenter. Le résultat sur le vote des motions au PS a clos ce débat. Avec Jean-Christophe Cambadélis et Manuel Valls, c’est désormais une majorité claire qui se dégage pour le président en 2017", explique-t-il.

François Rebsamen explique que le quinquennat s'est déroulé en "trois temps" : le temps du redressement, le "temps de la protection" et s'ouvre désormais "le temps du progrès social et écologique", que François Hollande appelle "temps de la redistribution".

"La croissance redémarre, la consommation des ménages s’améliore et le pouvoir d’achat des Français a augmenté en 2014. Il faut en profiter !", incante-t-il.

Lu dans Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !