François Kalfon : "En 2018, nous aurons des leaderships" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Kalfon : "En 2018, nous aurons des leaderships"
©Reuters

Résolution de l’année

François Kalfon : "En 2018, nous aurons des leaderships"

Sur LCI, le membre de la direction collégiale du Parti socialiste a dévoilé les noms de ceux qui pourraient changer sa famille politique.

L’année 2017 fut difficile pour les socialistes. Elle était marquée par de nombreux échecs. Mais le parti à la rose entend tourner cette page de crise. Invité sur LCI ce mardi 26 décembre, François Kalfon, membre de la direction collégiale du Parti socialiste, a annoncé "qu'en 2018", il y aurait de nouveaux "leaderships" au PS. "Laissons la trêve des confiseurs se terminer, mais je peux d'ores et déjà vous annoncer qu'en 2018 nous aurons des leaderships", a-t-il lancé, avant de dévoiler quelques noms.

Et les futurs leaderships du PS sont… Carvounas et Vallaud-Belkacem

"L'autre jour, j'entendais en interview M. Carvounas qui est un dirigeant socialiste qui a soutenu ce quinquennat et qui est dans une autre disposition d'esprit plus critique maintenant", a-t-il déclaré. Quant à la deuxième personne qui pourrait, selon lui, changer sa famille politique, il s’agit de l’ancienne ministre de l’Education : "Je pense que Najat Vallaud-Belkacem a sans doute des qualités tout à fait importantes. Elle est de la nouvelle génération, son engagement auprès du ministère de l'Éducation nationale a été remarqué par tous et elle est en capacité de rassembler".

Ancien directeur de campagne d'Arnaud Montebourg, il reconnaît que l'année 2017 a été une année compliquée. Cependant, il estime que "le travail nécessaire pour rebondir" a été fait et que maintenant, "il faut aller de l'avant". Ainsi, il souhaite qu'à l'occasion du Congrès du PS, le parti ne rafasse pas "le match du quinquennat précédent" mais qu’il puisse "réunir ceux qui ont adhéré en tout point à ce qu'a fait M. Hollande, et ceux qui l'ont critiqué"

.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !